Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The French REPORTER

The French REPORTER

Passioné de ciné et series TV ? 24/24 et 7/7 retrouvez ici toute l'actu ciné et TV. Souriez, vous serez informés !


Critique : "Breaking Bad" {Saison 4}.

Publié par lacritiquedugeek sur 13 Janvier 2013, 19:38pm

Catégories : #News Séries

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/74/23/35/19758083.jpg

 

parent_12-copie-2.jpg

Critique :

En l'espace de cinq saisons, "Breaking Bad" aura su s'imposer comme étant l'une des meilleures séries de ces dernières années. Diffusé depuis 2008 sur la très prolifique chaîne câblé AMC, la série aura su se faire un nom saison après saison. Les trois premières saisons du show étaient là pour installer véritablement l'intrigue et les personnages de cette histoire loufoque en l'espace de quelques épisodes. Et à l'aube de la diffusion de la fin de la cinquième (et dernière) saison qui va conclure cette incroyable série, il est temps de découvrir ce que la quatrième saison nous a réservé. Seize épisodes et une saison qui a tout pour plaire : la tension monte entre Walter et Jesse, Gus devient de plus en plus fort, Walter doit faire face a des problèmes familiaux et gérer le cas de Hank, et de nouveaux personnages viennent se mêler a la partie. Après une troisième saison correcte mais pas aussi bonne que les deux premières, "Breaking Bad" a fait beaucoup de promesses pour cette quatrième saison. Promesses tenues ? Réponse dans ma critique...

On pensait qu'il serait très dure pour cette quatrième saison de passer après les trois premières, et pourtant ces 13 nouveaux épisodes balaient d'un revers de la main les autres saisons. Efficace, magistrale, cette quatrième saison réussit un tour de force en nous épatant du début a la fin. Une quatrième saison qu'on pourra diviser en deux parties : la première partie, avec des épisodes parfois un peu mous, mais qui ont le mérite d'installer une certaine tension et de présenter les enjeux de cette saison ; et la deuxième partie, ou tout ce qui a été mis en place dans la première partie se réalise plus ou moins et ou tout bascule d'une façon que personne n'aurait put voir venir.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/74/23/35/19763502.jpg

Une saison riche en émotion donc, mais surtout une saison ou l'on teste les personnages. Les personnages qui sont au centre d'une parfaite narration qui épisodes après épisodes nous fait avancer dans les différents segments narratifs (Walter et Gus, Jesse fait équipe avec Mike, Hank est blessé, etc...) sans jamais nous lasser. Durant cette saison, les personnages sont testés et mis a rude épreuves. Ainsi, Walter White désarmé mais pas pour autant découragé va faire son possible pour reformer son duo avec Jesse et tenter de vaincre Gus et son cartel, Jesse va apprendre à connaître Mike, et Skyler va être prise entre ses problèmes avec Walt et ses problèmes avec une ancienne connaissances. 

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/74/23/35/19763507.jpg

Le casting tient sa promesse et nous offre une fois de plus une excellente partition. Bryan Cranston nous offre un Walter White déterminé et anxieux, plus sombre que jamais. Aaron Paul offre a son personnage un peu plus d'épaisseur notamment grâce a ses scènes avec Mike. Anna Gun incarne de nouveau avec Skyler avec brio et donne beaucoup d'intensité a ce personnage qui sera partagé par de nombreux conflits durant la saison. Mais la révélation de la saison, c'est bel et bien Giancarlo Esposito. Cet acteur déjà vu dans d'autres séries que je ne connaissait pas avant son rôle de Gus, nous offre ici un bad-guy digne de ce nom. Indomptable, impitoyable, mystérieux, Giancarlo Esposito fait de Gus le meilleur méchant de la série à ce jour (chacune de ses apparitions donne des frissons). Incontrôlable et imprévisible, c'est véritablement lui qui mène la danse dans cette quatrième saison.

Cette quatrième saison puise également sa force dans des scénarios efficace et sans faille. Le schéma narratif, imprévisible et excellent qui ne lasse jamais le spectateur. Chaque épisode fait avancer l'histoire et chacun des segments narratifs, jusqu'au derniers épisodes de la saison qui mettent en place les derniers ajustement avant le final explosif de la saison. On saluera également la présence de flash-back sur certains épisodes, des flash-back qui nous permettent de mieux comprendre le pourquoi du comment concernant le personnage de Gus (il n'a pas toujours été froid et calme, il souriait avant).

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/74/23/35/19826082.jpg

Le seul véritable bémol de cette saison, c'est qu'au fil des épisodes on découvre que la série s'est séparé de son coté drôle et loufoque qu'elle possédait durant les trois premières saisons. Avant la relation entre Walter et Jesse orchestrait de nombreux quiproquos et autres situations comiques. Lors de cette quatrième saison, Walter et Jesse sont en froid, donc le coté humoristique de la série est mis de coté, a notre grand dam. A noter également que pour la première fois depuis le début de la série, le cancer de Walter, qui est pourtant un élément clé de l'histoire, est totalement ignoré tout au long de la saison. Walter White aurait-il guérit de son cancer ? La saison cinq vous le dira...

Au final, cette quatrième saison s'impose comme étant la meilleure saison de la série a ce jour. Tout est mis en oeuvre pour nous offrir treize épisodes de pur bonheur, des scénarios tous impeccables, une tension quasi-permanente, une distribution parfaite, et un schéma narratif impeccable qui nous tient en haleine de la première minute du premier épisode a la dernière seconde du dernier épisode. Une saison qui s'achève au terme d'un final explosif. Plus qu'un final, le dernier épisode est coup de maître qui termine la saison d'une façon complètement inattendue. Une excellente saison, qui comme nous le prouve les dernières secondes du final, n'a fini de nous surprendre...

 

9/10 : Une excellente saison qui fait gagner la série en intensité et en crédibilité. On a hâte de voir la suite !

Voir la fiche série Allociné

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents