Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The French REPORTER

The French REPORTER

Passioné de ciné et series TV ? 24/24 et 7/7 retrouvez ici toute l'actu ciné et TV. Souriez, vous serez informés !


Critique : Comment tuer son Boss 2.

Publié par lacritiquedugeek sur 4 Janvier 2015, 06:10am

Critique : Comment tuer son Boss 2.
Critique : Comment tuer son Boss 2.

En 2011 sortait Comment tuer son Boss, une comédie loufoque qui suivait un trio de pote voulant désespérément se débarrasser de leurs patrons. La recette a marché et magie : Comment tuer son Boss 2 arrive trois ans après le premier film sur nos écrans. Cette fois-ci, il n'est pas question d'aller tuer des patrons mais de kidnapping. Avec dans ce nouvel opus des noms comme Chris Pine, Jennifer Anniston, Christopher Walt ou encore Kevin Spacey, Comment tuer son Boss 2 a sur le papier tout pour plaire. Verdict.

Cette année les comédies américaines m'ont déçu. Comment tuer son Boss 2 vient déroger a la règle. Comment ? En reprenant cette vieille méthode re-popularisé par la trilogie Very Bad Trip qui est de prendre un trio ou chacun a son rôle (le cerveau, le beau gosse et le con) et de faire vivre a ce trio toutes sortes de situations loufoques et autres concours de circonstances. Et ça marche. Alors certes les gags sont un peu pompés sur le premier film et quelques autres comédies ici et là (en même temps tout a déjà été fait donc..) mais l'alchimie du trio marche toujours. Un peu nostalgique de la trilogie Very Bad Trip, on retrouve ici le même genre de trio un peu abruti mais bien plus bruyant.

Le scénario qui enchaine les gags dés l'ouverture avec un journal télévisé quasi pornographique jusqu'au final assez délirant dans un hôpital. Le scénario est fluide et entraine sans mal le spectateur dans cette histoire de kidnapping a grand coup de vanne et de gags. Le trio Bateman/Sudeikis/Day ne change pas par rapport au premier opus, et ça marche encore. Mais le vrai plus qui permet au film de ne pas s'essouffler par moment c'est la présence du génial Chris Pine qui a hérité d'un personnage délirant et plein de surprises auquel il donne vie avec brio. Christopher Waltz, ici nouveau patron a abattre, est quasi inexistant, j'ai même plus été marqué par les hilarantes scènes de Kevin Spacey que par la présence de Christopher Waltz. Dommage quand on sait que Waltz n'a pas a se forcer pour composer de très bons méchants (Inglorious Bastards, remember ?).

C'est con et c'est bête et méchant mais au moins c'est drôle. Et c'est bien là la seule chose qu'on demande a cette comédie. Le trio porte le film aidé par un Chris Pine en grande forme qui nous fait oublier la présence de Christopher Waltz au générique. Le scénario emporte de spectateur dans le kidnapping le plus drôle (et le plus con) de l'année entre un Kevin Spacey déchainé au parloir et une Jennifer Anniston qui n'est apparement toujours pas soigné de sa nymphomanie. Et pour ce qui est de Jamie Foxx en pseudo criminel un peu con, c'est cadeau. Un peu con, certes, mais assez drôle, le film remplit sa mission. En espérant que Comment tuer son Boss 3 ne voie jamais le jour.

Commenter cet article

plombier paris 1er 02/02/2015 03:11

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

dasola 27/01/2015 15:55

Bonjour, déjà que je n'avais pas trouvé terrible le premier opus (malgré des comédiens comme Kevin Spacey ou Jennifer Aniston), je n'ai pas jugé bon d'aller voir celui-ci. Bonne après-midi.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents